ahan


ahan
Ahan, m. acut. Proprement pris est la voix souspireuse qu'en l'effort du travail les gens de penible besongne jettent hors, et consequemment se prend pour grand travail, et est onomatopoeea, de han, son souspireux, que rendent ceux qui ruent un grand coup de coignee ou autre outil, ou tirent et levent à force quelque grief et pesant fardeau, ou font quelque autre penible besongne, Ainsi l'on dit, l'Ahan qu'il a souffert luy a cousté la vie, Labores improbi ad interitum eum deduxere, Grauis ac operosus cruciatus neci illi fuit. Le Languedoc et l'Espagnol disent Affan pour ce mesmes, et l'Italien Affanno. Labor ingens, vehemens, cruciatum excitans.

Thresor de la langue françoyse. .